Le nord du Laos est montagneux et aventureux dans une mesure égale, une partie sauvage du pays qui abrite la plupart des minorités ethniques du pays et difficile à contourner. Faites du trekking, du vélo ou du kayak autour de centres d'aventure comme Nong Khiaw et Luang Namtha. Survolez la forêt sur des tyroliennes avec 'Vol du Gibbon'. Ou sortez des sentiers battus en visitant les impressionnantes grottes de Vieng Xai ou l'historique 'Plaine des Jarres'. Plus au sud, Vang Vieng se réinvente comme un centre d'activités d'adrénaline avec de nombreuses activités dans les affleurements karstiques environnants, y compris de l'escalade et de la spéléologie.

Le centre du Laos abrite les montagnes karstiques de Tha Khaek et offre de belles opportunités de spéléologie, y compris un voyage de 7km à travers Tham Kong Lor.

Plus au sud se trouve le célèbre Champasak qui abrite le remarquable temple Khmer de Wat Phou, le plateau Bolaven et les îles languissantes du Mékong de Si Phan Don.

Il existe également de nombreuses aires nationales protégées réparties dans tout le Laos et elles peuvent constituer un moyen intéressant pour contribuer à la conservation dans le pays.

  • Le Nord du Laos

    Le nord du Laos est une zone montagneuse et très prisée des aventuriers, région sauvage et préservée du pays et terre de nombreux groupes ethniques minoritaires.

  • La Plaine des Jarres

    Près de la capitale provinciale de Phonsavan se trouve une vaste étendue recouverte de centaines de jarres en pierre immenses. La Plaine des Jarres est à la fois troublante et énigmatique, et doit faire partie de tout voyage dans le nord du Laos.

  • Vieng Xai

    Vieng Xai fut l’ancien quartier général des membres du Pathet Lao (ou Parti Communiste Lao) durant la longue guerre pour la libération. Semblable aux Tunnels de Cu Chi, ces grottes possédaient autrefois de véritables résidences et hôpitaux souterrains.

  • Luang Namtha

    Porte ouverte sur le nord du pays, Luang Namtha est un bon camp de base pour l’exploration de la région protégée de Nam Ha, l’un des hauts lieux écotouristique en Asie du Sud-Est. Entouré de rizières verdoyantes et villages de minorités, c’est l’endroit idéal pour s’aventurer hors des sentiers battus. Randonnez à travers les forêts perdues et passez la nuit chez les habitants de cette région sauvage du pays.

  • Muang Sing

    A l’extrême nord du Laos et à quelques kilomètres seulement de la frontière avec la Chine se trouve le village de Muang Sing, une communauté très colorées et multiethnique qui attire toutes les minorités de la région grâce à son marché du matin. C’est une ville-étape de première importance pour des activités de pleine nature (VTT, trekking, etc.) dans des régions encore inexplorées.

  • Pakbeng

    Pakbeng est un lieu agréable pour une étape ‘repos’ lors d’une descente du Mékong entre le Triangle d’Or et Luang Prabang. La compagnie Luang Say Cruise possède ici le rustique mais non moins confortable Luang Say Lodge, idéalement situé en contrehaut du fleuve.

  • Vang Vieng

    Vang Vieng est une très jolie région de hautes falaises calcaires parsemées de grottes. Rafting, kayak, trekking ou VTT sont des activités populaires dans les environs de Vang Vieng.

  • Le Sud du Laos

    Le sud du Laos est la région la plus traditionnelle du pays et une étape appréciée lors des longues routes entre le Cambodge et le Laos. Le réseau routier y est excellent entre Paksé et les postes frontières thaïlandais et cambodgiens, faisant de Paksé un important carrefour reliant le Laos à la Thaïlande et au Cambodge.

  • Tha Khaek

    La petite ville fluviale endormie de Tha Khaek est une porte sur la Grotte de Tham Kong Lo, une merveille naturelle située au cœur du Parc National de Phu Hin Bun. La grotte ne fait pas moins de 7 km de longueur et son exploration peut se faire par bateau, bien que par endroits il peut être nécessaire de traverser à pied, dans les parties peu profondes.

  • Savannakhet

    Savannakhet est la capitale du sud, ville commerciale de première importance pour la région en raison de son emplacement stratégique entre la Thaïlande, le Vietnam et la Chine. Elle est un passage obligé pour les voyageurs qui souhaitent gagner le Vietnam et la ville de Hué par la route.

  • Paksé

    Paksé est une autre ville assez animée du sud du Laos et une étape incontournable lors d’une visite dans le sud du pays. Le réseau routier est excellent depuis Paksé jusqu’aux postes frontières partagés avec la Thaïlande ou le Cambodge, faisant de cette ville une destination largement visitée par les touristes à la découverte des anciens temples khmers au Laos, en Thaïlande et au Cambodge bien entendu.

  • Wat Phou

    Le Wat Phou est le plus sacré des temples de tout le sud du Laos, ancien monastère khmer abrité par le mont Lingaparvata. Les sanctuaires de pierres et de briques du temple furent bâtis sur les pentes de la montagne, offrant de spectaculaires panoramas depuis les plus hautes terrasses. Il accueille une fête spectaculaire chaque année, moment unique pour les amateurs de photos.

  • Le Plateau des Bolovens

    Le Plateau des Bolovens est bien connu pour ses divers groupes ethniques minoritaires, ses larges chutes d’eau et son excellent café. C’est l’un des tous meilleurs endroits pour une balade à dos d’éléphant dans le pays.

  • Si Phan Done

    Alors qu’il se rapproche de la frontière cambodgienne, le Mékong peut atteindre 14km de large en saison des pluies. Cette partie sinueuse du fleuve où des centaines de petites îles se dessinent est appelée Si Phan Done, ou les '4000 Iles'. Les plus grandes îles telles que Done Khong ou Done Khone permettent de découvrir la vie locale Lao à pied ou à vélo. A quelques kilomètres seulement se trouvent les Chutes de Phapheng, le ‘Niagara de l’Est’.

  • Nong Khiaw

  • Tham Kong Lor

  • Phongsaly