Le Cambodge à pied

16 jours / 15 nuits

Pour les amoureux des randonnées dans les grands espaces encore préservés, le Cambodge est en passe de devenir l’une de meilleure destination pour ce type d’activités de nature. Vous commencerez votre aventure au cœur de Phnom Penh, la capitale du royaume, et en découvrirez les grandes attractions à pied, ainsi que les alentours à l’image du Parc National de Kirirom (forêts protégées et chutes d’eau) ou du lac Tonlé Bati. Puis vous longerez le Mékong jusqu’aux rares dauphins d’eau douce d’Irrawaddy près de Kratié, avant de pousser jusqu’au terres sauvages du Ratanakiri, avec ses minorités ethniques, ses vastes cours d’eau, ses forêts vierges et ses sentiers à peine balisés. Vous passerez une nuit sous les étoiles au beau milieu du Mékong, avant de prendre la direction du plus grand parc archéologique de notre planète pour plusieurs jours de marche au cœur des temples d’Angkor.

En bref

  1. Jour 1: Arrivée à Phnom Penh. Visite du Palais Royal et du Musée National.
  2. Jour 2: Prison de Tuol Sleng et Choeung Ek. Visite de PSE et déjeuner. Wat Phnom.
  3. Jour 3: Découverte du Parc National de Kirirom.
  4. Jour 4: Excursion à Phnom Tamao et Tonlé Bati.
  5. Jour 5: Route vers Kratié, via Chhlong.
  6. Jour 6: Rencontre avec les dauphins d'eau douce d'Irrawaddy. Départ pour le Ratanakiri.
  7. Jour 7: Lac volcanique de Lumkut et villages de minorités.
  8. Jour 8: Découverte des environs de Veun Sai et excursion en bateau vers Kachon.
  9. Jour 9: Du Ratanakiri aux bancs de sable du Mékong. Safari Mékong.
  10. Jour 10: Route vers Kompong Thom. Visite des temples de Sambor Prei Kuk.
  11. Jour 11: De Kompong Thom à Siem Reap. Temples du Roluos à pied.
  12. Jour 12: Randonnée à Kbal Spean, puis Bantey Srei et Beng Mealea.
  13. Jour 13: Cité fortifiée d'Angkor Thom à pied.
  14. Jour 14: Ta Prohm au lever du soleil. Petit Circuit à pied.
  15. Jour 15: Lever de soleil sur Angkor Vat. Village flottant de Chong Khneas.
  16. Jour 16: Départ de Siem Reap.

En détail

Jour 1: Arrivée à Phnom Penh. Visite du Palais Royal et du Musée National.

Enregistrement à l’hôtel dès votre arrivée.

Dans l’après-midi, vous partirez à la découverte du Palais Royal de Phnom Penh, demeure de la famille royale et symbole du royaume. Vous commencerez votre visite par les magnifiques jardins du palais, ornés de nombreuses espèces de plantes tropicales, puis gagnerez la Salle du Trône, où se tiennent les réceptions officielles et où eut lieu le couronnement du roi. Puis vous traverserez le Pavillon Napoléon III, fait d’acier, cadeau de l’empereur des français à la famille royale du Cambodge au XIXème siècle. Vous rejoindrez ensuite la Pagode d’Argent, dont le nom provient des quelques 5000 carreaux d’argent qui tapissent son sol. Elle renferme les plus extraordinaires trésors du Cambodge, à l’image d’un Bouddha d’or vêtu de 9584 diamants, le plus gros étant de 25 carats. Vous y verrez également un délicat bouddha d’émeraude, qui donne au temple son nom khmer de Wat Preah Keo (‘Temple du Bouddha d’Emeraude’).

Puis vous quitterez le Palais Royal pour vous rendre au Musée National des Beaux Arts de Phnom Penh, qui renferme la plus fabuleuse collection de sculptures datant de la période angkorienne. Ce splendide bâtiment fut construit entre 1917 et 1920, et possède une magnifique cour intérieure, véritable jardin luxuriant entouré par les pièces uniques du musée.

Jour 2: Prison de Tuol Sleng et Choeung Ek. Visite de PSE et déjeuner. Wat Phnom.

Vous découvrirez dans la matinée l’horreur et l’ampleur des crimes commis par le régime Khmer Rouge entre 1975 et 1979 au Cambodge. Vous commencerez votre visite historique par la découverte de Tuol Sleng, ancien lycée de Phnom Penh que les Khmers Rouges transformèrent en centre d’interrogation, de torture et de mort. Aujourd’hui convertie en musée, l’ancienne Prison S21 remémore à chaque visiteur les atrocités commises au Cambodge durant les terribles années de dictature communiste. Pas moins de 17,000 personnes furent les pensionnaires de la prison de Tuol Sleng, et 7 seulement ont survécu et peuvent aujourd’hui raconter les sévices subis. La visite de S21 peut être une expérience dérangeante et poignante que certains ne pourront pas supporter. Toutefois, elle est une des clés pour comprendre l’enfer et la déraison dans lesquels le Cambodge s’est enfermé pendant ces années de régime Khmer Rouge.

Puis vous quitterez Phnom Penh pour vous rendre à une vingtaine de kilomètres de la capitale, au Camp d’Extermination de Choeung Ek. Ancien cimetière chinois, Choeung Ek fut transformé en camp de la mort pour prisonniers politiques. Les restes de 8985 personnes furent exhumés, et sont aujourd’hui conservés dans un mémorial. En dépit des horreurs du passé, c’est un endroit calme pour tenter de comprendre la barbarie qui a fragilisée le Cambodge et son peuple.

Vous visiterez ensuite l’association PSE (Pour un Sourire d’Enfant), une ONG française qui vient en aide aux jeunes enfants de Phnom Penh travaillant dans les dépôts d’ordures de la capitale. Vous aurez l’opportunité de déjeuner au restaurant Le Lotus Blanc, qui sert une excellente cuisine internationale et asiatique, et qui offre aux jeunes apprentis en formation la possibilité d’acquérir de sérieuses compétences dans les métiers de la restauration. Puis vous découvrirez les équipements et installations de l’ONG, qui fait à la fois office d’école et de centre de formation pour les enfants les plus durement touchés par la misère, obligés de travailler dès leur plus jeune âge dans les décharges de la ville pour survivre. Les bureaux de PSE se situent dans le district de Stung Meanchey, au sud-ouest de Phnom Penh.

Vous gagnerez enfin le Wat Phnom, symbole de la cité. Située sur l’une des rares collines de la capitale, la première pagode de la ville fut à l’origine construite en 1373 pour abriter des statues de Bouddha découvertes sur le Mékong par une femme nommée Penh. Elle est à l’origine du nom moderne de la ville : Phnom Penh, ou ‘Colline de Madame Penh’. Véritable lieu de pèlerinage, les cambodgiens viennent régulièrement s’y recueillir et prier.

Jour 3: Découverte du Parc National de Kirirom.

Vous quitterez Phnom Penh après le petit déjeuner et partirez en direction du sud par la RN4. Une fois la banlieue de Phnom Penh passée, la route sillonne au milieu de magnifiques paysages de campagne khmère et de rizières verdoyantes à perte de vue. Vous atteindrez finalement le Parc National de Kirirom. Au fil de votre route, la jungle laissera peu à peu la place à une forêt de pins, puisque vous atteindrez une altitude de 675m. Vous visiterez une cascade, au cœur du parc, où vous pourrez vous rafraichir, puis vous partirez sur les sentiers pour quelques instants de balade dans une nature totalement préservée. Vous déjeunerez dans un restaurant local avant de regagner Phnom Penh dans l’après-midi.

Jour 4: Excursion à Phnom Tamao et Tonlé Bati.

Vous quitterez Phnom Penh en début de matinée et partirez en direction du sud par la RN2 jusqu’au temple de Phnom Chisor. Datant du XIème siècle, il fut un important lieu de pèlerinage pour les rois khmers. Vous gravirez la montagne pour apprécier l’incroyable panorama sur les environs et visiter le temple. Vous aurez peut-être le privilège d’apercevoir quelques singes sauvages rodant aux alentours du temple.

Puis vous rebrousserez chemin en direction de Phnom Penh et vous arrêterez au Phnom Tamao Wildlife Rescue Center, où vous pourrez découvrir la richesse et la diversité de la faune et la flore cambodgienne. Phnom Tamao abrite la plus importante collection zoologique du Cambodge et est l’un des plus importants centres de traitements en Asie du Sud-est, s’efforçant de préserver un habitat sûr pour des centaines d’espèces menacées. Eléphants, tigres, léopards, ours et autres grands mammifères, ont tous été sauvés du commerce illégal et vivent paisiblement dans la forêt du centre de Phnom Tamao. Depuis son ouverture officielle en 2000, un parcours à pied traverse les territoires de cerfs, otaries, singes et autres oiseaux exotiques. Sur les 1,200 hectares de terres, la réserve réaménage régulièrement son espace pour offrir un meilleur habitat pour les nouveaux occupants. Dernièrement, le gaur, le plus grand bovidé du monde, a ainsi rejoint la réserve. Vous ferez également un arrêt à Tonlé Bati pour le déjeuner et pour y visiter le superbe temple de Ta Prohm, datant du XIIème siècle. Erigé par le roi Jayavarman VII, ce paisible sanctuaire est entouré de sublimes plantes tropicales. Vous regagnerez Phnom Penh un peu plus tard dans l’après-midi.

Jour 5: Route vers Kratié, via Chhlong.

Vous quitterez Phnom Penh dans la matinée et partirez en direction du nord-est, vers la ville animée de Kompong Cham, capitale provinciale située sur les rives du Mékong. En cours de route, vous ferez un arrêt à Skuon, ou Spiderville, où vous pourrez tester la spécialité locale : la tarentule frite. Vous arriverez à Kompong Cham en milieu de matinée et visiterez les collines sacrées de Phnom Pro et Phnom Srei (Collines des Hommes et des Femmes). Puis vous visiterez le temple ‘fusion’ de Wat Nokor, un temple de grès datant du XIème siècle avec une pagode moderne et très colorée dans sa cour centrale. Il y a d’intrigantes sculptures dans ce temple, et le contraste saisissant entre le passé hindou et le présent bouddhiste est presque unique dans tout le pays. Vous déjeunerez local dans la ville de Kompong Cham. Puis vous continuerez vers le nord-est en direction de la ville de Kratié, un paisible port endormi situé sur les rives du Mékong et lieu de rencontre avec les rares dauphins d’eau douce d’Irrawaddy. Vous ferez l’enregistrement à l’hôtel, puis pourrez allez vous promener sur les quais de cette ville au charme suranné avec son architecture coloniale très bien préservée.

Jour 6: Rencontre avec les dauphins d'eau douce d'Irrawaddy. Départ pour le Ratanakiri.

Après le petit déjeuner à Kratié, vous partirez vers Kampi, à quelques kilomètres seulement, un profond bassin dans le Mékong où les rares dauphins d’eau douce d’Irrawaddy se réunissent pour se nourrir. Vous embarquerez alors à bord d’un petit bateau en bois puis naviguerez sur le mythique fleuve Mékong à la rencontre des cétacés. Après plus d’une heure en compagnie des dauphins, vous continuerez vers le nord sur la nouvelle route RN7 en direction de Stung Treng. Vous y découvrirez le centre de tissage Mekong Blue, initialement établi pour venir en aide aux femmes en situation précaire de la province. Le centre Mekong Blue est aujourd’hui le premier employeur de Stung Treng.

Puis vous voyagerez vers l’est en direction des terres rouges du Ratanakiri. Vous traverserez la rivière Srepok, mise en scène dans le célèbre film de guerre Apocalypse Now de Francis Ford Coppola, lorsque Martin Sheen se lance sur les traces du colonel Kurtz, magistralement interprété par Marlon Brando.

Vous ferez l’enregistrement à l’hôtel en arrivant à Banlung, et pourrez prendre si le temps le permet la direction du superbe lac volcanique de Yeak Loam, au cœur de l’épaisse forêt tropicale. L’eau claire et émeraude du lac est fraiche et revigorante, et vous pourrez sans doute apprécier la baignade en compagnie des enfants des villages environnants venus vous saluer.

Jour 7: Lac volcanique de Lumkut et villages de minorités.

Vous partirez après le petit déjeuner vers l’est en direction du district de Bokheo pour découvrir les villages des peuples minoritaires Jaraï et Tomphuon. Vous pourrez apprécier le style si particulier de leur architecture et partagerez quelques instants de leur mode de vie. Puis vous poursuivrez votre aventure jusqu’au superbe lac volcanique de Lumkut, un immense cratère rempli d’eau. L’endroit n’a rien à envier à son illustre homologue Yeak Loam, exception faite que ce paradis naturel reçoit beaucoup moins de visiteurs. Vous aurez tout le loisir d’apprécier le lieu en vous lançant dans une marche autour du lac, puis reprendrez la route pour Banlung.

Jour 8: Découverte des environs de Veun Sai et excursion en bateau vers Kachon.

Vous partirez par la route jusqu’à la petite ville de Voen Sai, située sur les rives de la rivière San, et longerez de magnifiques étendues d’épaisses forêts tropicales. Vous embarquerez à bord d’un bateau local pour traverser la rivière et gagner un village lao sur l’autre berge. Puis vous suivrez le cours de la rivière jusqu’à un petit village chinois atypique, présent depuis plus d’une centaine d’années. La plupart des habitants y parlent le mandarin et les commerces et habitations donnent véritablement le sentiment d’être en Chine. Vous marcherez alors en direction d’un autre village lao abritant une très belle pagode en bois, puis prendrez un bateau pour remonter la rivière jusqu’au village Tomphuon de Kachon. Ce village possède un cimetière traditionnel Tomphuon, avec d’incroyables effigies sculptées à l’image des défunts. Les membres d’une même famille sont ici inhumés côte-à-côte. Vous regagnerez enfin Banlung par la route en fin d’après-midi.

Jour 9: Du Ratanakiri aux bancs de sable du Mékong. Safari Mékong.

Vous quitterez aujourd’hui Banlung et roulerez vers le sud pour passer une nuit sous tente au beau milieu du Mékong, aux environs de Kratié, sur l’un de ses nombreux bancs de sables. Vous embarquerez à bord d’un petit bateau local et traverserez le grand fleuve jusqu’à votre campement situé sur une île quasi déserte. Vous aurez pour seuls voisins les oiseaux rares du Mékong et les forêts inondées qui bordent les bancs de sables du fleuve. Vous aurez le reste de la journée libre, jusqu’à votre dîner privé sur l’île éclairé par votre feu de camp et les torches du campement, puis votre nuit sous tente.

Jour 10: Route vers Kompong Thom. Visite des temples de Sambor Prei Kuk.

Après le petit déjeuner sur votre campement, vous regagnerez la route principale par bateau, puis partirez vers le sud en direction de la capitale provinciale de Kompong Cham, située sur les rives du Mékong. Vous traverserez en cours de route de vastes plantations d’hévéas établies par les français durant les années de protectorat, et aujourd’hui à nouveau exploitées, et y apprendrez comment est extrait le latex de l’arbre. Puis vous continuerez votre voyage jusqu'à la capitale provinciale de Kompong Thom, pour le déjeuner.

Dans l'après-midi, vous partirez à la découverte de la capitale préangkorienne d’Isanapura, aujourd’hui plus connue sous le nom Sambor Prei Kuk, la première véritable cité de temples d’Asie du Sud-est. Les temples de briques de Sambor Prei Kuk contrastent avec leurs illustrent cousins de la cité d’Angkor. Le fait de découvrir ces anciennes structures avant Angkor offre un bel aperçu de l’évolution du style architectural des khmers au fil des siècles. Vous visiterez les principaux temples de la zone, incluant le Prasat Tao, avec ses illustres lions à superbe crinière, et le Prasat Sambor, avec ses sanctuaires effondrés. Puis vous regagnerez Kompong Thom en fin d’après-midi.

Jour 11: De Kompong Thom à Siem Reap. Temples du Roluos à pied.

Après le petit déjeuner à Kompong Thom, vous partirez en direction du nord-ouest par la route nationale 6. Cette ancienne route déjà empruntée par les khmers il y a plusieurs siècles vous conduira à Kompong Kdei, où vous découvrirez un magnifique pont angkorien : Spean Praptos, ou Pont de Praptos. Celui-ci possède plus de vingt arches, et un panorama incroyable. Vous arriverez finalement à Siem Reap en fin de matinée et ferez l’enregistrement à l’hôtel, puis déjeunerez dans un restaurant local.

Dans l’après-midi, vous visiterez les temples du Roluos à pied. Cette agréable promenade est une belle plongée dans l’atmosphère des anciens temples d’Angkor et est sans aucun doute la meilleure façon de découvrir la vie rurale cambodgienne. Vous découvrirez tout d’abord le temple de Lolei, et la vieille pagode située dans l’enceinte de cet édifice du IXème siècle. Puis vous couperez par les rizières pour gagner le temple de Preah Ko, et en apprendrez davantage sur l’ancienne capitale angkorienne d’Hariharalaya, plus connue sous le nom de Roluos. De là, vous quitterez les sentiers et tracerez votre propre route au travers des villages et des fermes de la campagne khmère jusqu’au temple du Bakong, vous immergeant dans la vie rurale des cambodgiens. Le Bakong sera le dernier édifice visité. Il fut le premier temple montagne d’Angkor, et fut à de très nombreuses reprises copié par les grands rois bâtisseurs.

Jour 12: Randonnée à Kbal Spean, puis Bantey Srei et Beng Mealea.

Vous partirez aujourd’hui vers le nord en direction de Kbal Spean. L’originelle ‘Rivière aux Mille Lingas’ est un lit de rivière finement sculpté, perdu dans les contreforts de la jungle cambodgienne. La rivière s’écoule jusqu’au grand lac Tonlé Sap et, dans les temps anciens, ses eaux sacrées apportaient la vie, irrigant les champs de riz de l’Empire Khmer via le plus ingénieux des systèmes hydrauliques que le monde ait jamais connu. Les khmers vénéraient son lit calcaire ainsi que les centaines de sculptures taillées dans la roche représentant les déités Vishnou et Shiva en compagnie de leur épouse. Les Lingas sont des représentations phalliques sacrées, comme un symbole hindou de fertilité, et des centaines – peut-être même des milliers – sont sculptés dans le lit de la rivière. Les sculptures ne furent redécouvertes qu’en 1969, lorsque le naturaliste français Jean Boulbet fut conduit à la rivière par un ermite local. Une excursion à Kbal Spean est la meilleure façon de se livrer à une petite randonnée dans la jungle angkorienne, car le parcours est régulier et très scénique. Le sentier offre par moment des panoramas époustouflant sur l’épaisse forêt environnante, et conduit à une cascade rafraichissante, endroit idéal pour une baignade dans les eaux limpides de la rivière.

Puis vous prendrez la direction du temple de Bantey Srei, le joyau de l’art khmer. Ce petit temple de grès rose est l’expression même du raffinement de l’art sculptural angkorien. La finesse de ses sculptures en fait l’un des plus remarquables du site d’Angkor. Son nom de Citadelle des Femmes lui vient de la délicatesse de ses gravures, considérées comme trop subtiles pour avoir été réalisées par la main des hommes.

Après un déjeuner local, vous partirez à la découverte du mystérieux temple perdu de Beng Mealea, littéralement enfoui dans la jungle, endormi depuis des siècles dans les forêts du Cambodge. Il est le plus accessible des temples perdus d’Angkor, et considéré comme la maquette grandeur nature d’Angkor Vat, bien qu’aujourd’hui complètement consumé par une nature vorace. Erigé entre 1113 et 1150 par le roi Suryavarman II, bâtisseur Angkor Vat, ce temple ne se livre pas facilement, et il est difficile de visualiser la forme du monument, tant les vestiges ne font plus qu’un avec la nature. Vous vivrez une expérience digne des meilleurs périples d’Indiana Jones en explorant ces vastes ruines. Beng Mealea fait partie de ces temples à l’atmosphère unique et envoûtante, et offre à ses visiteurs les mêmes sensations ressenties par les premiers explorateurs de la cité d’Angkor à la fin du XVIIIème siècle.

Jour 13: Cité fortifiée d'Angkor Thom à pied.

La découverte de la cité d’Angkor Thom à pied est la meilleure alternative pour ressentir la grandeur et la démesure de la Grande Capitale, et offre un aperçu réel de l’ampleur de l’ouvrage. Vous commencerez votre expédition par l’impressionnante Porte Sud de la cité fortifiée, puis longerez les murs d’enceinte jusqu’à l’angle sud-ouest de l’ancienne capitale dans lequel se niche un petit temple, le Prasat Chrung. Vous découvrirez la complexité et l’ingéniosité du plus brillant système d’irrigation et de rétention d’eau jamais conçu par l’Homme, permettant à la civilisation khmère de contrôler les récoltes du riz et d’en tirer profit tout au long de l’année, indépendamment des saisons, faisant de ce peuple le plus riche et le plus puissant d’Asie du Sud-est. Puis vous poursuivrez votre route en direction de la Porte Ouest, où ne subsiste plus qu’un amoncellement de pierres gigantesques. De cette porte, vous vous frayerez un chemin jusqu’aux principaux temples d’Angkor Thom, et explorerez le Baphuon (souvent considéré comme le plus grand puzzle au monde, en raison de son démantèlement total durant la guerre civile par les Khmers Rouges, qui détruisirent par ailleurs tous les registres archéologiques), puis l’enceinte du Palais Royal, avec le petit temple pyramide de Phimeanakas, avant d’atteindre finalement le Preah Palilay, un temple bouddhiste très ombragé, abrité par de nombreux kapoks. Vous marquerez alors une longue pause pour le déjeuner, au cœur même d’Angkor Thom, et dégusterez quelques spécialités locales, ainsi qu’une noix de coco bien fraîche afin de reprendre des forces pour le reste de l’après-midi.

Après le déjeuner, vous explorer la partie centrale de la cité d’Angkor, à commencer par la Terrasse du Roi Lépreux. Sur cette immense plateforme finement sculptée reposait jadis le crématorium royal. La statue qui s’y trouve, initialement perçue comme étant la représentation du Roi Lépreux, est en réalité une probable représentation de Yama, le Dieu de la Mort. Puis vous poursuivrez votre découverte par visite de la Terrasse des Eléphants, à l’origine utilisée par le roi pour les défilés, les parades et les démonstrations de sports traditionnels. Le point d’orgue de votre journée sera la rencontre tant attendue avec l’énigmatique temple du Bayon. Situé au centre de la grande capitale Angkor Thom, il est à lui seul l’expression du génie créatif et de l’ego démesuré du plus ambitieux de tous les rois khmers. Ses 49 tours sont toutes ornées de quatre visages d’Avalokitésvara (le Bouddha de la Compassion), dont la ressemblance avec le souverain lui-même est troublante. Ces têtes colossales fixent avec compassion les quatre points cardinaux et l’ensemble du vaste empire, représentant le contrôle et le pouvoir. Avant de vous hisser au sommet du temple, vous pourrez admirer les bas-reliefs finement sculptés qui ornent les murs d’enceinte et représentent les grandes batailles contre l’ennemi Cham, mais aussi la vie quotidienne au cœur de l’une des plus brillantes civilisations de notre Histoire. Ce temple est l’une des merveilles absolues d’Angkor.

Jour 14: Ta Prohm au lever du soleil. Petit Circuit à pied.

Dès l’aube, vous partirez à la découverte du fascinant monastère de Ta Prohm, abandonné depuis des siècles dans la jungle et aujourd’hui dévoré par une forêt qui reprend peu à peu ses droits sur la pierre. Le lent combat du vieux temple avec la nature semble perdu d’avance. Découvert par hasard en 1860 par le chercheur français Henri Mouhot, il fut bâti à la fin du XIIème siècle par le puissant roi Jayavarman VII comme monastère et université bouddhique Mahayana. Il est l’un des temples les plus remarquables et les plus prisés de la cité d’Angkor, enfoui et écrasé sous les arbres.

Puis partirez pour une marche d’environ sept kilomètres sur le tracé du Petit Circuit, avec en point d’orgue l’un des temples les plus remarquables d’Angkor : le monastère de Ta Prohm. Le départ du parcours se fera depuis le vieux barrage français, avec une première avancée en forêt jusqu’au temple de Ta Nei, accessible uniquement à pied, rappelant étrangement le temple de Ta Prohm, sans les visiteurs. Après l’exploration du Ta Nei, vous continuerez votre route en forêt et vous trouverez nez-à-nez avec le temple de Takeo. Vous pourrez apprécier la jolie vue panoramique depuis son sommet, puis poursuivrez votre excursion vers les vieilles digues du Baray Oriental, jusqu’à la romantique entrée nord du monastère de Ta Prohm. Le mystérieux temple de Ta Prohm est abandonné depuis des siècles dans la jungle, et est aujourd’hui dévoré par une nature vorace. Le lent combat du vieux temple avec la forêt semble perdu d’avance. Découvert par hasard en 1860 par le chercheur français Henri Mouhot, il fut construit à la fin du XIIème siècle par le puissant roi Jayavarman VII comme monastère et université bouddhiste Mahayana. Il est l’un des temples les plus singuliers et les plus prisés de la cité d’Angkor, enfoui et écrasé sous les arbres. Vous prendrez finalement la direction de la Porte Est et découvrirez le temple de Bantey Kdei, puis le Bassin Royal de Sra Srang ; un verre vous y sera servi.

Jour 15: Lever de soleil sur Angkor Vat. Village flottant de Chong Khneas.

Vous vous lèverez aux aurores pour partir à la rencontre du plus célèbre et du plus incroyable de tous les temples de la cité d’Angkor : Angkor Vat. Considéré comme le plus grand édifice religieux jamais construit par l’Homme, ce temple gigantesque est un modèle de symbolisme et de symétrie, et est aujourd’hui plus que jamais la fierté de tout un peuple. Erigé au XIIème siècle par le roi Suryavarman II, il est unanimement reconnu par les spécialistes comme la huitième merveille du monde, et est classé depuis 1992 au patrimoine mondial de l’UNESCO. Vous commencerez votre découverte par un petit déjeuner aux portes du temple. Encore vierge de tout visiteur, ce moment de la journée est le plus approprié pour pénétrer dans l’enceinte du sanctuaire.

Puis vous prendrez la direction du lac Tonlé Sap, le plus grand lac d’eau douce d’Asie du Sud-est, et mettrez le cap sur le village flottant de Chong Khneas. Située dans l’ombre du Phnom Krom, cette communauté flottante change d’emplacement avec l’évolution du niveau d’eau du lac. En saison des pluies, quand le Tonlé Sap multiplie par cinq sa superficie, le village se trouve au pied de la colline, mais durant la saison sèche, il s’éloigne de quatre kilomètres par rapport au Phnom Krom. Tout est flottant dans cette petite communauté qui vit presque exclusivement de la pêche : les écoles, les petits commerces, les stations services, et même les karaokés. De nombreuses maisons sont en réalité des fermes piscicoles flottantes, avec de larges enclos renfermant des centaines de poissons. Vous sillonnerez par bateau entre les habitations et commerces du village, et pourrez faire un arrêt si vous le souhaitez au Gecko Environment Center afin d’en apprendre davantage sur un lac qui est le battement de cœur du Cambodge, alimentant en nourriture et en eau des millions de khmers.

Jour 16: Départ de Siem Reap.